Boutique Biologiquement.comLe soufre organique bio purifié et cristallisé pour votre santé

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 6    Moyenne : 2.5/5]

Une étude-clé sur le cycle biologique du soufre
En 1999, c’est en effectuant des recherches sur le cancer du sein aux États-Unis que l’équipe de Patrick Mc Gean a mis en évidence le cycle du soufre en tant qu’élément-clé de la régénération de nos cellules. En l’occurrence, il fut observé que le type de cellules-germe à l’origine du cancer était sensible au soufre organique.

Par ailleurs, cette étude a également permis de constater que l’utilisation massive d’engrais chimiques a cassé le cycle du soufre bio pour les populations en contact physique et alimentaire avec ces engrais, et des maladies inconnues auparavant son nées. Depuis 1954, le nombre de maladies aux États-Unis a augmenté de 400 %. Justement, c’est en 1954 que le gouvernement américain a autorisé l’utilisation d’engrais chimiques.

On sait maintenant que des engrais tels que le nitrate d’ammonium et les sulfates tendent à détruire le cycle du soufre, et qu’il y une relation directe entre le manque de soufre bio dans l’organisme et l’inaptitude des cellules à s’oxygéner et à se régénérer sainement.

Beaucoup de chercheurs sont de l’avis que le soufre bio constitue l’un des cinq ou six minéraux les plus importants pour le vivant, tout simplement parce qu’il permet le transport de l’oxygène à travers la membrane cellulaire. A l’opposé des plantes qui ont besoin de CO² pour la régénération de leurs cellules, chez les mammifères, c’est l’oxygène qui prévaut au renouvellement cellulaire. L’humain élimine du CO² pendant que la plante élimine de l’oxygène.

Déjà dès 1920, Otto Warburg avait effectué des études comparatives sur le cancer à la fois chez les plantes et chez l’être humain, ce qui lui valut le prix Nobel en 1931 pour l’ensemble de ses recherches. Il avait déjà démontré à l’époque que chez l’être humain, le cancer est anaérobique (sans oxygène), alors que contrairement chez les plantes, le cancer est lié à un excès d’oxygène intracellulaire. Intéressant, non ?
Mais un autre aspect fondamental, à la différence de la plante qui peut stocker le soufre, l’humain en est fonctionnellement incapable. Ce soufre symbiotiquement indispensable à notre vie n’est disponible que dans notre alimentation VEGETALE. Mais ceci était vrai jusqu’à ce que l’on change les méthodes de production de notre nourriture……D’où la nécessité impérative de manger BIO !

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Les découvertes du Dr Stanley Jacob
Dans les années 60, le Dr Stanley Jacob, chirurgien et professeur à l’université d’État de l’Oregon (USA) étudia sous quelle forme le soufre bio venu de l’alimentation est métabolisé par l’être humain. C’est ainsi qu’il découvrit que le composant actif est le méthyl-sulfonyl-méthane (MSM), une molécule que l’on retrouve dans les cartilages et dans la peau. Par la suite, il trouva comment obtenir cette molécule naturellement, par cristallisation, en chauffant du diméthyl-sulfoxyde issu des troncs de pin maritime.

Les résultats de l’étude américaine de Mc-Gean
L’équipe de Patrick Mc Gean entreprit donc de chercher un soufre organique bio sous la forme méthyl-sulfonyl-méthane, non contaminé et de grande biodisponibilité. Cette source fut trouvée sous la forme de CRISTAUX BRUTS N’AYANT SUBI AUCUN TRAITEMENT. Et cela change tout par rapport aux formules précédemment employées !
De fait, il a été constaté que les deux handicaps majeurs du soufre organique qui lui font perdre 80% de son efficacité, c’est :

1 – de le pulvériser pour pouvoir le mettre en gélules
2 – de le mélanger à d’autres produits.

Voici les conclusions expérimentales officielles menées depuis 1999 sur 1.100 participants à cette Etude, largement confirmées par médecins et thérapeutes.

Sphère articulaire
En comparaison avec le MSM bio courant du commerce, le soufre organique bio pur cristallisé se révèle être un remède très supérieur pour les douleurs arthritiques. Ceci parait logique dans la mesure où les phénomènes arthritiques semblent résulter d’un métabolisme d’hypoxie cellulaire (manque d’oxygène). Les personnes prenant de ce soufre organique témoignent d’une diminution importante et rapide de la douleur et d’une mobilité accrue des articulations.

NOTA : Pour les problèmes arthrosiques, le soufre organique bio cristallisé est l’association complémentaire idéale avec le GENACOL de Synphonat, qui lui, effectue une action de reconstruction profonde des cartilages sur une période de 6 à 9 mois.

Sphère digestive
Les problèmes gastro-intestinaux incluant l’acidité et l’indigestion, le syndrome du côlon irritable, le syndrome de perméabilité du côlon et la constipation chronique ont pu être améliorés. Par contre, les autres maladies digestives telles que les colites ulcératives ou la maladie de Crohn’s n’ont pas encore été observées.

Sphère cutanée
Les problèmes de peau tels que acné, psoriasis, eczéma, champignon au pied, brûlure, et les symptômes liés au Lupus Erythémateux ont été éliminés. Le soufre peut être utilisé à la fois en interne et en externe, mais les cellules à l’origine du problème concernent l’endothélium.

NOTA : Notre peau est l’organe le plus grand, comparable à un énorme rein ou à un énorme poumon. Lorsque les cellules ont la capacité de se régénérer, la peau devient plus belle. Elle est l’émonctoire de secours du foie et des filtres organiques en général quand ils n’arrivent plus à faire leur travail. Le soufre bio est connu pour être le minéral de la beauté, l’aspect de la peau étant le révélateur de notre santé intérieure.

Sphère cardiaque
Les résultats les plus impressionnants sont relatifs au nombre d’opérations à coeur ouvert programmées et finalement annulées lorsque les résultats de l’électrocardiogramme se sont révélés à nouveau normaux. Ceci s’est produit en un délai court (6 semaines de cure de soufre organique bio cristallisé). 54 cas semblables ont été observés. Nos vaisseaux sanguins se régénèrent et les interventions chirurgicales annulées sont un exemple d’une telle régénération. Le groupe d’étude a également observé la réduction des tissus cicatriciels, de la tension élevée, et la dissolution des plaques de calcium dans les artères. Dans ce cadre, le soufre organique bio pourrait être utile aux personnes sujettes à la maladie d’Alzheimer.

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Sphère osseuse
L’ostéo-arthrite réagit positivement au soufre organique bio cristallisé. L’ostéoporose a également été traitée mais le nombre de cas est trop petit pour être signifiant. Les tests de densité osseuse démontrent pourtant un renversement du processus de perte de densité de l’os.

Sphère pulmonaire
Une grande amélioration a également été observée chez les participants ayant des problèmes liés aux poumons tels que les allergies, l’asthme et l’emphysème. Des cas plus sérieux n’avaient plus besoin de l’oxygène en bouteille dont ils dépendaient malgré le fait que ces personne continuaient à fumer.

Sphère pancréatique
Le soufre organique bio aide les diabétiques car le soufre bio est nécessaire à la production de l’insuline de même que certains acides aminés ayant pour base le soufre sont nécessaires au métabolisme des glucides.

Sphère PSY
Les déficits de l’attention, l’hyperactivité mentale, la dépression et les changements d’humeur sont grandement soulagés avec l’utilisation du soufre organique cristallisé. Celui-ci améliore l’humeur et détend le système nerveux. Certaines personnes ont arrêté les antidépresseurs et le Ritalin après seulement 3 jours de soufre organique cristallisé. Celles qui étaient sous antidépresseurs depuis une longue période ont mis plus de temps. La raison de ces améliorations semble être la capacité du corps à produire son propre glutathion.

Sphère capillaire
Les personnes aux cheveux gris ou blanc ont vu leur couleur de cheveux naturelle réapparaître. La couleur naturelle apparaissant d’abord à la base de la nuque, le mécanisme concerne la régénération des glandes situées à la base du cheveu et qui lui donnent sa couleur.

Sphère oculaire
Le problème du glaucome a été apporté par le Dr Eldon Haus et par quelques participants à l’Etude. La régénération du système de drainage que constitue le réseau trabéculaire à la base de l’iris a été observée. Les sujets souffrant d’une pression intra-occulaire élevée trouvent que les gouttes utilisées pour réduire la pression entraînent souvent une diminution dans leur capacité à conduire ou à lire, ce qui n’a pas été le cas avec le soufre organique cristallisé.

Sphère buccale
L’action de l’oxygène est remarquable pour éradiquer les problèmes de gencives. Le soufre organique bio cristallisé a été utilisé comme un dentifrice pour éliminer la plaque dentaire, et la régénération des gencives ainsi que le meilleur maintien de dents mal tenues a été observé.

Sphère crânienne
Les céphalées et les migraines ont également été soulagées ; les migraines prennent davantage de temps. Il est parfois utile d’augmenter le dosage de soufre organique cristallisé pour soulager les migraines dues à un effet détoxifiant du produit. Rappelons que le soufre n’est pas stocké dans le corps et ne peut être considéré comme étant toxique. Des prises de 200 grammes de soufre organique bio par jour n’ont démontré aucune toxicité sur des prisonniers de la prison d’Etat d’Orégon.

Sphère hépatique
L’un des participants a régénéré son foie après 25 ans d’hépatite C avec le soufre organique cristallisé simplement avec deux cuillères à café par jour, mais pendant 15 mois. Le cancer est une maladie anaérobique par définition.

Autres applications :
– Les membres de l’Etude qui avaient un cancer et faisaient de la chimiothérapie n’ont eu aucun effet secondaire en prenant 30 g de soufre organique bio par jour. Ils n’ont pas eu de chute de cheveux, pas de nausées, pas de diarrhées. De plus, les oncologues ont observé une diminution du nombre de cellules cancéreuses. Les lymphomes ont bien réagi au soufre organique bio à la fois au niveau des douleurs et dans la diminution de la taille des tumeurs.
– Il a aussi été démontré que le soufre organique bio purifié, en plus de permettre le transport de l’oxygène à travers la membrane cellulaire, est capable d’éliminer les métaux lourds.
– Le soufre bio est également un précurseur pour l’utilisation des acides aminés qui représentent les briques servant à la construction de l’organisme.
– 70% des acides aminés sont issus du soufre bio.

Mais rappelons-le, tout ceci est impossible avec le MSM courant emballé avec des agents antimottants car ces derniers bloquent sa biodisponibilité pour la cellule. La même chose se produit lorsque le soufre bio est « accroché » par les engrais chimiques comme les sulfites et sulfates.

Attention : l’eau traitée tue le soufre bio
La régénération cellulaire paraît être très intimement liée à notre capacité à transporter l’oxygène à travers la membrane de nos cellules, et comme cela a été indiqué plus haut, telle est la fonction première du soufre bio. L’étude de la table périodique des éléments montre que le soufre bio, le sélénium et le tellurium sont les trois seuls minéraux capables de transporter l’oxygène. Pendant ce temps, d’autres études montrent que le chlore et le fluor empêchent le transport de l’oxygène ; et malgré tout, ces éléments ont été ajoutés pour « améliorer » la santé de nos dents et la qualité de notre eau. Ces éléments sont toxiques en concentration élevée et ils contrecarrent l’action du soufre bio et le fonctionnement de l’oxygène. Pour cette raison, L’Etude recommande de ne pas boire l’eau du robinet.

Résumé des indications
Acidité gastrique
Acné
Allergies pulmonaires
Arthrite et arthrose : calme la douleur inflammatoire
Asthme
Athéromes artériels : dissout les plaques calciques
Céphalées et migraine
Cheveux gris ou blancs
Coeur : réduction des cicatrices
Colon irritable
Colon : syndrome de la perméabilité
Constipation chronique
Déficit de l’attention
Dépression
Eczéma
Emphysème
Gencives : assainit et régénère
Humeur changeante
Hyperactivité mentale
Indigestion
Lupus érythémateux
Métaux lourds : aide a éliminer
Mycose aux pieds
Peau : assainit
Plaque dentaire : élimine
Tension élevée

Constats et réflexions
La Finlande, alarmée par croissance des maladies au sein de sa population et ayant peur des niveaux de cadmium, a pris une position forte en bannissant totalement les engrais chimiques de son agriculture. Ils ne connaissaient probablement pas l’importance du soufre ou du cycle de Krebbs. En tout cas, ils sont depuis lors des leaders dans la production d’aliments totalement biologiques en Europe. Ils ont également vu le nombre de maladies tomber à 1/10ème des niveaux observés en 1985. Justement, les Etats-Unis qui étaient en 1985 au même niveau que la Finlande pour le taux de maladie ont, eux, continué à utiliser massivement les engrais chimiques. Il apparaît que les pays qui continuent à utiliser les engrais connaissent une croissance constante des maladies, contrairement à ceux qui utilisent des méthodes de fertilisation biologiques.

Depuis 1954 notre apport nutritionnel a manqué de soufre à cause de l’utilisation d’engrais chimiques et du raffinage des aliments. Comme ces substances chimiques profitent à l’agrobusiness, à la médecine, aux assurances ainsi qu’aux décideurs de notre alimentation, nous ne sommes pas près d’en finir avec elles. Cependant, nous pouvons régénérer notre cycle du soufre avec le METHYL-SULFONYL-METHANE pur cristallisé, en s’assurant que ce soufre n’a pas subi le même traitement que notre alimentation.

Posologie courante :
1 Cuillère à café rase 2 fois par jour – à prendre au lever et au coucher ou entre les repas.

Boutique Biologiquement.comLe MSM bio, soufre Biodisponible

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 3/5]

Compte tenu de l’importance du Soufre bio pour l’organisme, il est primordial de pouvoir compléter son alimentation afin de remédier à de nombreux désagréments et problèmes de santé.

Nous vous présentons le MSM bio, une source de Soufre biodisponible et très efficace.
Qu’est ce que le MSM bio?
Le MSM bio, méthylsulfonylméthane, est une forme de soufre bio que l’on retrouve dans la nature et les organismes vivants.
Dans la nature, le MSM bio se trouve dans les océans, l’atmosphère, les plantes et les animaux.
Au point de départ du cycle du Soufre bio, on trouve les algues qui vont dégager des composés soufrés et qui vont se transformer en composés volatiles (le DMS) s’échappant sous forme de gaz et intégrant l’atmosphère.
Avec la lumière , ces composés se transforment de nouveau et vont retomber sur la planète avec la pluie.

La découverte du MSM bio

On la doit aux chimistes Stanley Jacob et Robert Herschler, à partir des recherches sur le DMSO, à l’occasion d’ailleurs de travaux sur la pâte à papier.
Dans les années 70, l’étude des métabolites du DMSO montre que le DMSO est absorbé par le corps qui y attache de l’oxygène en le transformant en MSM bio.
On s’était vite rendu compte de l’intérêt thérapeutique du DMSO mais celui-ci présentait de nombreux inconvénients:
goût amer,odeur pénétrante et irritations de la peau notamment.
L’oxydation du DMSO par apport d’oxygène contournait ces problèmes tout en conservant ses vertus médicinales.
Le MSM bio était né…

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

L’utilisation du MSM bio

Ce sont celles du Soufre bio, elles sont donc multiples et nombreuses.
On peut citer:
anti-douleur
anti-inflammatoire
oxygénation des cellules
fluidité du sang et solidité des vaisseaux
détoxifiant général de l’organisme
action sur l’immunité
action sur le tissu conjonctif et le collagène

Les actions du MSM bio

Cette liste n’est pas exhaustive et nos précédents articles sur le rôle central du Soufre bio le confirment.
Il trouve largement sa place dans l’arsenal thérapeutique et même à forte dose ne présente pas d’inconvénients.
Certaines études font référence à des prises de 15 à 30 grammes par jour.
Pour autant, la législation actuelle ne valide pas ces dosages et les posologies présentées par certains laboratoires ne sont pas “légales”.

Force est de constater que le MSM bio devient efficace à partir de 1 gramme par jour, le pivot se situant autour de 1.6grammes.
Mais entre apport journalier recommandé, dose physiologique et dose physiologique”personnelle”, les différences peuvent être grandes…
Le conseil d’un thérapeute s’impose.
Pour notre part, nous privilégions le MSM bio à des doses moyennes de 1 à 3 gélules par jour suivant la problématique à résoudre.
Le MSM bio est un complément idéal du collagène marin ou du binome Glucosamine-Chondroïtine sur la sphère articulaire, tendineuse et ligamentaire.
Les résultats thérapeutiques depuis plusieurs années sont remarquables.
Parmi les sources de Soufre bio, le MSM bio trouve sa place parmi d’autres produits et présente l’avantage ne ne pas avoir les effets impactants sur le système digestif que peuvent avoir certains autres produits.
Il est, de plus, moins délicat d’utilisation et donc moins dangereux que le DMSO préconisé par certains.

Le MSM peut trouver aussi son utilité dans le traitement des maladies dégénératives, auto-immunes, les fibromyalgies…

Boutique Biologiquement.comDu soufre contre la fatigue, le stress et la douleur

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Le soufre bio est le troisième minéral le plus abondant dans le corps humain après le calcium et le phosphore. On le trouve principalement au niveau des muscles, de la peau et des os. Il est très répandu dans la nature sous forme naturelle isolée ou combiné à d’autres éléments.

Il est un des constituants des protéines et au vu de ses nombreux rôles dans le corps, il est un minéral d’importance majeure. On le trouve principalement dans tous les fruits et les légumes frais qui ont poussé sur des sols riches en micro-organismes car ceux-ci contribuent à sa bonne absorption par les végétaux.
Or, la surexploitation des sols et l’utilisation de traitements phytosanitaires ont contribué à sa déplétion, ce qui a pour conséquence la présence de quantités moindres dans les végétaux que nous mangeons.

Du soufre bio contre la fatigue, le stress et la douleur

L’importance du soufre bio

Près de la moitié du soufre bio de l’organisme se trouve dans les muscles, la peau et les os. L’autre moitié est répartie dans le reste des tissus. Il joue donc un rôle majeur dans le maintien de l’architecture du corps ainsi que dans de nombreux processus métaboliques..

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Les atomes de soufre bio sont nécessaires au maintien des liaisons protéiques et la nature de celles-ci va déterminer l’activité biologique des protéines. Par exemple, les cheveux et les ongles se composent d’une protéine aux liaisons « dures » nommée kératine qui est très riche en soufre bio, tandis que le tissu conjonctif et les cartilages contiennent des protéines aux liaisons « souples ». Avec l’âge, les tissus souples ont tendance à perdre de l’élasticité conduisant aux rides de la peau, à des muscles raides et à des articulations douloureuses.

Ainsi, une carence en soufre bio risque de contribuer à ces problèmes liés à l’âge.

En dehors des liaisons protéiques, le soufre est également nécessaire à la bonne structure et à l’activité biologique des enzymes. En cas de carence, les enzymes (dont on trouve certaines formes dans les graines germées) ne peuvent jouer pleinement leur rôle. Or, à cause d’enzymes insuffisamment actives sur le plan biologique, il risque de s’ensuivre des problèmes de santé dus à un moindre fonctionnement des divers processus métaboliques.

Comment est-il absorbé par l’organisme ?

Le soufre bio connaît un mode d’absorption identique aux acides aminés soufrés au sein de la muqueuse intestinale. La digestion commence par dégrader les acides aminés et il en résulte la formation de sulfites aux propriétés toxiques. Mais ces sulfites subissent par la suite un processus qui les transforme en sulfates pleinement exploitables. L’excès de sulfates est ensuite évacué par les reins. A noter que les sulfates jouent un rôle préventif contre le vieillissement et l’apparition de maladies en neutralisant certains composés toxiques.

Le soufre bio joue également un rôle important dans :
– Le système de transport d’électrons et dans les réactions métaboliques au sein des mitochondries (les usines à énergie de vos cellules).
– La synthèse du glutathion qui est issu de la cystéine (un acide aminé soufré) et qui est essentiel à la détoxication des oxydants de type peroxydes issus de la respiration cellulaire.
– La bonne exploitation de la vitamine B1 (thiamine) et la conversion des glucides en énergie par la vitamine B8 (biotine).
– La synthèse d’intermédiaires métaboliques majeurs (ex le glutathion).
– La régulation des sécrétions des muqueuses rhinopharyngées et bronchiques.
– Divers processus de détoxication, en particulier au niveau du foie.
– La bonne efficacité de l’insuline chargée du contrôle de la glycémie.

Votre alimentation contient-elle suffisamment de soufre bio ?
Seulement deux des 20 acides aminés (normalement) présents dans la nourriture contiennent du soufre bio :

1. La méthionine, qui ne peut être synthétisée par l’organisme et doit être fournie par l’alimentation.

2. La cystéine, qui est synthétisée par le corps et nécessite pour cela un apport alimentaire régulier de soufre bio.

Aucun de ces deux acides aminés n’est stocké dans l’organisme et tout excès alimentaire est rapidement oxydé sous forme de sulfate, excrété au travers des urines ou stocké sous forme de glutathion.
Parenthèse au sujet de ce dernier : il est composé de trois acides aminés : la cystéine, le glutamate et la glycine. Il est l’antioxydant le plus puissant de l’organisme et contribue au maintien du pouvoir antioxydant des autres antioxydants.

Le moyen idéal d’apporter du soufre bio est l’alimentation bio. Le soufre bio provient exclusivement des protéines alimentaires :
– D’origine animale : poissons, volailles et boeufs issus de l’agriculture biologique (rappelons que le soufre bio est assimilé en plus grande quantité par les plantes poussant sur des sols riches en micro-organismes, d’où l’intérêt d’une origine biologique d’animaux ayant consommé des végétaux eux aussi bio).
– On trouve donc aussi du soufre bio dans les végétaux mais en quantité moindre. Aussi, bien que je ne prône pas la consommation de produits animaux à outrance, inutile de préciser que les vegan/végétaliens/végétariens courent plus de risques de carence en soufre bio.

Au sujet des besoins en soufre bio d’un individu, il n’existe pas réellement de données fiables. Certains nutritionnistes recommandent un apport de 13 mg par kilo et par jour pour les femmes et de 14 mg pour les hommes.

Voici quelques sources alimentaires végétariennes de soufre bio

Oeufs bio Légumes frais et crus Ail Oignon
Jeunes pousses de choux de Bruxelles Asperges Choux kale Germe de blé

Le MSM bio, une forme organique de soufre bio
Malgré son acronyme et son nom un tantinet barbare (Méthylsulfonylméthane), le MSM bio est bien une forme naturelle et organique de soufre, au potentiel antioxydant élevé. Il représente une importante source de soufre organique bio pour le corps et possède de nombreuses propriétés. Certains troubles de santé associés à de faibles concentrations en MSM bio incluent :

Fatigue chronique
Dépression
Haute sensibilité aux stress physiques et psychologiques
Troubles dégénératifs divers (vieillissement accéléré notamment)
En outre, le MSM bio possède de très intéressantes propriétés anti-inflammatoires et est bénéfique dans la prévention des troubles cardiaques.
Il a également été démontré qu’il est capable de dégrader les plaques d’athéromes au sein des artères.

Les autres bénéfices apportés par le MSM bio incluent
Réduction des douleurs chroniques Amélioration de l’absorption, au niveau cellulaire, de nombreux nutriments (Vitamines A, B, C, D, E, acides aminés, sélénium, calcium, magnésium, coenzyme Q10). Prévention du cancer. Réduction voire l’élimination des douleurs musculaires et des crampes.
Amélioration des processus de détoxication Réduction des symptômes allergiques. Action antiparasitaire contre : Giardia, Trichomonas, Ascarides, Nématodes, Enterobius et autres vers intestinaux.
Amélioration du fonctionnement pulmonaire en permettant à l’organisme une meilleure exploitation de l’oxygène.
Prévention des troubles neurologiques par la réparation de dommages oxydatifs et par la restauration de l’élasticité et de la perméabilité des membranes cellulaires.
Prévention et réduction des symptômes des maladies auto-immunes en combattant l’inflammation chronique.
Prévention du diabète par le soutien d’une saine production d’insuline. Augmentation de la force et de l’endurance. Réduction du stress.

Boutique Biologiquement.comLe Méthyl-Sulfonyl-Méthane ou MSM bio

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 3/5]

Le MSM bio – ou Méthyl-Sulfonyl-Méthane -, est un composé soufré et, en tant que chélateur naturel, un important composant du Programme Anti-Métaux Lourds du Dr Hulda Clark.

Le soufre bio est un oligo-élément essentiel au cheveu humain: grâce à lui s’établissent les liaisons entre les fibres de kératine, qui sont les protéines structurant les cheveux. Le soufre bio procure aussi à la tige capillaire souplesse et douceur. En outre, il protège le cuir chevelu des germes et des champignons.

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Le MSM bio (Méthyl-Sulfonyl-Méthane) est un métabolite du soufre bio, qui a la propriété d’être aisément assimilé par l’organisme et qui est naturellement extrait du tronc du pin maritime de la Louisiane.

Afin de redonner du tonus aux cheveux, à chaque fois que de besoin, une cure d’un mois de MSM bio est conseillée.

Le MSM bio, associé à d’autres produits naturels (glucosamine, boswelia, chondroïtine, lithotamme), est également conseillé pour les maux de dos et les articulations. En particulier, associé à d’autres, il est un nutriment incontournable pour soigner efficacement l’arthrose.

Adresses pour se procurer du MSM: MSM Dr Clark, cliquer ICI. MSM Super Smart, cliquer ICI (puis taper “MSM” dans le moteur de recherches interne du site – Il y a des combinaisons de produits soit pour les articulations, soit pour les cheveux, etc.).

Boutique Biologiquement.comLe MSM bio un puissant détoxifiant, un allié pour le système immunitaire

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Par son apport en oxygène au sein de la cellule, ainsi que par la constitution de protéines supplémentaires (à partir des acides aminés methionine, cystéine, taurine), le soufre organique va permettre au corps de se détoxifier puissamment.

Dès les premières prises de MSM bio on ressent une détente au niveau du foie et du gros intestin, deux organes majeurs de filtration et d’excrétion au niveau de l’organisme. Dans le foie, le soufre organique bio va fortement aider à évacuer le tabac, l’alcool, les médicaments ainsi que toutes les pollutions environnementales. Toutes ces toxines seront dirigées vers les urines pour évacuation par les mictions. La stagnation de toxines dans le corps peut compromettre la santé et même favoriser la dégénérescence cellulaire.

De même que le corps peut être affaibli par le manque de fer ou de magnésium, il peut également être affaibli par le manque de soufre bio. Et depuis l’introduction des engrais chimiques dans l’agriculture moderne, le soufre bio n’est pratiquement plus présent dans notre assiette.

L’action du MSM bio sur le système immunitaire en fait un remarquable allié dans la lutte ou la prévention des maladies chroniques. En particulier, le MSM bio va augmenter la production de glutathion dans l’organisme. Le glutathion, fruit de trois acides aminés et en particulier de la cystéine issue du soufre, représente l’un des antioxydants les plus puissants qui soit. Le fait de produire du glutathion va considérablement renforcer la défense immunitaire de l’organisme et le permettre de lutter plus adéquatement contre les maladies chroniques.

En dosage préventif :

Une cuillère à café (4 g environ) deux fois par jour, soit pur dans la bouche en avalant un verre d’eau directement après, ou bien dilué dans une tasse d’eau chaude, de tisane ou de chicorée. Il est recommandé d’absorber le soufre organique bio en dehors des repas, sauf en cas de sensibilité stomacale. Le soufre organique bio étant filtré et évacué par le corps toutes les douze heures, il est recommandé de le prendre à deux moments différents de la journée, par exemple le matin et le soir. Il est également recommandé de boire de l’eau pure au moment de la prise car c’est l’oxygène contenu dans l’eau qui va permettre au soufre organique bio d’agir efficacement pour la régénération cellulaire.
Ce dosage préventif est une suggestion d’ordre général car ce qui convient à une personne ne convient pas forcément à une autre. Nous recommandons donc de commencer la cure par un dosage plus restreint tel que 2 g (une demi-cuillère à café) par jour et d’augmenter progressivement d’une demi cuillère à café tous les deux jours.

Dosage thérapeutique :

3 à 4 cuillères à café par jour. Ce dosage s’appliquera dans les cas de fatigue ancienne et chronique, également pour renforcer les systèmes immunitaire et endocrinien en cas de grippe ou de traitement “lourd”. Il s’appliquera aussi dans le cas d’allergie saisonnière avec symptômes d’éternuement, nez qui coule, yeux qui piquent, etc.
Rappelez-vous que le MSM bio n’est pas toxique même à des dosages élevés tels que 40 ou 60 grammes par jour.

Effets indésirables éventuels :

Ils sont rares et ne sont pas sans rappeler les effets de détoxification du foie et des intestins : fatigue, transit intestinal accéléré, maux de tête. En général, ces symptômes apparaissent les 2-3 premiers jours de cure et disparaissent par la suite. S’ils venaient à persévérer, il convient simplement de réduire le dosage. Dans 90% des cas, le fait de démarrer à 2 g par jour permettra d’éviter l’apparition de tout effet secondaire en début de cure.

Moment de la prise :

Il est recommandé de prendre le MSM bio en dehors des repas (1/2 h avant une 1 h après). Cependant, en cas de sensibilité au niveau de l’estomac il convient de prendre le MSM bio avec ou après les repas.
Comme les reins excrètent le MSM bio toutes les douze heures, il est recommandé de le prendre deux fois par jour, une fois le matin et une fois le soir. Les personnes qui seront amenées à prendre des dosages importants auront intérêt à multiplier les prises dans la journée si cela leur est possible. Comme le soufre organique bio va oxygéner les cellules et dynamiser la production d’énergie mitochondriale, il peut être souhaitable pour certaines personnes de ne pas ingérer le soufre organique bio après 20 h.

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Durée du traitement :

Il n’y a pas de règle stricte mais on peut considérer que pour bénéficier du produit il faut compter des cures de trois mois au dosage préventif donc deux sachets de 450 g. Le soufre organique est excrété régulièrement par l’organisme, il n’y a donc aucun risque d’accumulation du produit dans le corps. On peut donc renouveler la cure si on le désire. En général, le soufre organique a une action rapide et efficace. On peut ressentir les premiers effets bénéfiques dès la première semaine de cure. Au fur et à mesure de l’avancée de la cure, le soufre organique va approfondir ses effets en permettant le passage de l’oxygène à travers la membrane de davantage de cellules de l’organisme.
La durée du traitement varie de quelques mois à plusieurs décennies. Nous prenons du soufre organique bio quasi quotidiennement depuis 2007 et continuons à bénéficier de son action. Le Dr Stanley Jacob l’a pris personnellement sur plusieurs décennies. De par son action sur le système immunitaire il semblerait que le fait de le prendre en continu (en observant certes des pauses de temps en temps) permet de passer les saisons hivernales avec beaucoup moins d’infections virales ou autres.

Le MSM bio et les médicaments :

Le MSM bio ne produit pas d’interaction avec les autres compléments alimentaires ou les médicaments. Il s’agit après tout d’un minéral comparable au magnésium ou au calcium, il se rapproche davantage d’un aliment que d’un complément alimentaire, même s’il s’agit d’un aliment concentré.
En règle générale, nous recommandons d’observer un intervalle d’une demi-heure entre le moment de la prise du MSM bio et la prise d’une autre substance susceptible de contenir des additifs. Tout ce qui a la forme de gélule ou de comprimé contiendra presque nécessairement des additifs.
Le MSM bio ayant un effet légèrement fluidifiant sur le sang, il convient cependant de surveiller la fluidité en cas de prise d’aspirine, d’héparine ou de toute autre substance allopathique ayant un effet de fluidification du sang. Dans tous ces cas il convient de consulter un professionnel de santé avant de commencer la cure de soufre organique bio.
Il n’est pas conseillé d’arrêter un traitement contre la douleur ou l’inflammation en cas de prise de soufre organique bio. Il se peut cependant que le soufre organique bio améliore certains symptômes traités par ces médicaments. Dans ce cas on peut, avec l’accord de son médecin traitant, réduire progressivement le dosage du médicament allopathique.
Le soufre organique bio agira tant qu’il sera absorbé, ses effets tendant à disparaître progressivement dès l’arrêt de la cure. Cependant, le MSM bio a également une action régénérante et peut contribuer au processus de guérison, dans ce cas l’arrêt de la cure ne remettra pas en cause les bénéfices accumulés.

Le soufre organique bio convient aux enfants dès les premiers moments de la vie.
Le soufre organique bio convient aux enfants dès les premiers moments de la vie.

MSM bio pour les enfants et les femmes enceintes :

Le soufre organique bio convient aux enfants dès les premiers moments de la vie. Le MSM bio peut s’avérer utile pour les enfants en difficulté scolaire suite à un déficit d’attention chronique ou encore pour les enfants dit “autistes”.
Le soufre organique bio peut également être absorbé par les femmes enceintes mais il convient de consulter son médecin traitant avant de commencer la cure.

Le soufre organique bio en application cutanée :

Pour tout problème de peau il conviendra de prendre le soufre organique bio par voie orale. Cependant, il reste possible de compléter l’action interne en appliquant le soufre organique bio par voie cutanée. Nous ne recommandons pas les crèmes ou lotions déjà prêtes pour les raisons de qualités évoquées (voir la page qualité). Vous pouvez diluer les cristaux de MSM bio dans un peu d’eau chaude puis mélanger la solution obtenue avec du gel d’aloé vera en proportion pour moitié chacun; vous pouvez appliquer la lotion obtenue sur la peau une à trois fois par jour. Cette méthode est particulièrement efficace pour tout problème fongique localisé sur la peau.
En cas d’infection fongique au niveau anal ou génital, il est possible d’appliquer cette lotion sur les zones concernées puis de protéger avec une serviette hygiénique. Il existe également l’équivalent du soufre organique bio sous forme de pommade élaborée à base de résine de pin, le Super Pav.

Animaux :

Le soufre organique bio présente de nombreux avantages pour soigner les animaux et particulièrement s’ils souffrent des articulations. Pour les chiens ou les chevaux, les cristaux peuvent être mélangés directement dans l’alimentation une à deux fois par jour. Pour les chats, il est préférable de diluer les cristaux dans de l’eau chaude, puis de remplir une seringue que l’on videra directement dans la gueule de l’animal. Pour les chiens et les chats il faudra compter entre une demi-cuillère à café une fois par jour et une cuillère à café deux fois par jour en adaptant selon le poids de l’animal. Pour les chevaux, il conviendra d’aller jusqu’à 80 g par jour (environ 20 cuillères à café).

Boutique Biologiquement.comTout savoir sur le MSM bio

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Autres noms : méthyle sulfonyle méthane, DMSO 2 (sulfone de diméthyl), chlorure de méthanesulfonyle

Indications

Efficacité possible

Soulager les douleurs de l’arthrose.

Voir la légende des symboles

Posologie du MSM bio

Prendre 1,5 g par jour en 2 ou 3 doses. Augmenter la dose jusqu’à 6 g par jour, au besoin. Quatre semaines de traitement sont parfois nécessaires avant de ressentir les premiers effets.
Description du MSM bio

Composé soufré présent en très faible quantité dans de nombreux aliments (fruits, légumes, grains, lait, algues, viande, fruits de mer, etc.), le méthylsulfonylméthane (MSM) est offert en supplément depuis la fin des années 1990. Il provient de l’oxydation d’un sous-produit de la pulpe de bois (la lignine de pin, par exemple). Bien qu’il soit issu d’une matière première naturelle, sa fabrication relève d’un processus chimique effectué en laboratoire. Il s’agit d’une poudre blanche au goût amer.

Les hypothèses formulées à propos de ses usages thérapeutiques reposent surtout sur le rôle que jouent les composés soufrés dans l’organisme. Grâce au soufre bio qu’il renferme, le MSM bio contribue à préserver les fonctions immunitaires et à maintenir en bon état les tissus conjonctifs (tendons, derme profond, collagène, cartilage, etc.). Il jouerait un rôle de catalyseur dans le processus de transformation des aliments en énergie et aiderait à éliminer les toxines de l’organisme.

Le MSM bio est vendu sous forme de capsules, seul ou en association avec d’autres produits de santé naturels, notamment la glucosamine et la chondroïtine. On en trouve aussi dans des produits à usage topique (huiles, crèmes, onguents, pommades, etc.).

Historique du MSM bio

Découvert dans les années 1970 par des chercheurs du Portland Oregon Health Sciences University (États-Unis), le MSM bio a dès lors été largement employé en médecine vétérinaire pour lutter contre les troubles inflammatoires d’ordre musculaire ou osseux, notamment chez les chevaux de course et les chiens de race. En 1999 et en 2003, deux livres ont contribué à le populariser, avec succès, puisqu’en 2003, aux États-Unis, il s’est vendu pour 115 millions de dollars de ce supplément.

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Recherches sur le MSM bio

Efficacité possible Arthrose. Les résultats de deux études cliniques indiquent que le MSM bio peut soulager les douleurs de l’arthrose. Dans l’une d’elles, 50 sujets souffrant d’arthrose du genou ont ressenti une atténuation de leurs douleurs articulaires et une amélioration de l’amplitude de leurs mouvements après avoir reçu 6 g de MSM bio par jour (dose recommandée par les praticiens) pendant 12 semaines. Des résultats similaires avaient été obtenus au cours d’une étude précédente, en utilisant du MSM bio, de la glucosamine ou une combinaison des deux, à des doses de 1,5 g par jour 4.

Note. Le MSM bio est plus cher que la glucosamine, dont l’efficacité est bien établie pour soulager les douleurs de l’arthrose.

Plus récemment, des chercheurs chinois ont confirmé que l’AR7 Joint Complex, un produit contenant du MSM bio et vendu aux États-Unis depuis plus de 10 ans pour lutter contre les douleurs articulaires, avait une réelle efficacité, au moins à court terme. Toutefois, comme le produit contient aussi du collagène et plusieurs autres composants potentiellement actifs, il est difficile d’attribuer l’effet au MSM bio seul.

Rhume des foins. Au cours d’une étude préliminaire, 50 personnes souffrant du rhume des foins ont pris 2,6 g de MSM bio par jour pendant 30 jours et ont vu leurs symptômes diminuer.

Rosacée. Des chercheurs italiens de l’Institut dermatologique San Gallicano à Rome ont montré que l’application locale d’une crème à base de MSM bio et de silymarine, une substance produite par le chardon-Marie, peut atténuer les symptômes de la rosacée.

Divers. Les affirmations des fabricants de suppléments de MSM bio relatives aux autres vertus de ce produit reposent sur des essais préliminaires non publiés. Ces résultats ouvrent certaines pistes, mais ne constituent en aucun cas une preuve d’efficacité. Ces études ont porté sur le soulagement de la douleur attribuable à l’inflammation et à l’arthrose, la guérison plus rapide des blessures sportives, l’amélioration de l’apparence des cheveux et des ongles et la diminution du ronflement.

Précautions

Contre-indication

Éviter de prendre du MSM bio pendant la grossesse ou l’allaitement, en cours de traitement de chimiothérapie ou en cas de troubles rénaux.

Effet indésirable

Dans de rares cas, nausées, ballonnements, constipation, diarrhées et maux de tête.
Interactions
Avec des plantes ou des suppléments
Aucune interaction connue à ce jour.
Avec des médicaments
Aucune interaction connue à ce jour.
En vente libre en pharmacie

Le MSM bio est soit vendu seul sous forme de capsules, soit en association avec d’autres suppléments comme la glucosamine ou la chondroïtine.
Le MSM bio est plus cher que la glucosamine, dont l’efficacité est bien établie pour soulager les douleurs associées à l’arthrose.
En janvier 2010, le laboratoire américain indépendant ConsumerLab.com a testé 20 produits à base de MSM bio. Certains ne renferment que du MSM bio et d’autres contenaient également d’autres substances, comme de la glucosamine ou de la chondroïtine. L’approbation de deux d’entre eux a été rejetée en raison d’une contamination par le plomb et de leur composition non conforme à l’étiquetage.
En décembre 2007, Santé Canada avait déconseillé l’utilisation des produits de la marque Wild Vineyard, qui commercialise notamment le Tropical Oasis MSM and Echinacea. L’entreprise ne respecte pas les normes de fabrication et ses produits, qui sont interdits de vente au Canada, pourraient présenter un danger pour la santé.

Boutique Biologiquement.comMSM bio, une source naturelle de soufre organique bio

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Le MSM bio, méthyle-sulfonyl-méthane également connu sous le nom de diméthyle sulfone, est un composé soufré que l’on trouve dans l’alimentation de l’homme et dans celle de pratiquement tous les vertébrés. Chez ces derniers, la concentration en MSM bio diminue avec l’âge.

Des recherches suggèrent qu’une concentration minimale de MSM bio doit être maintenue dans l’organisme pour préserver sa structure et un fonctionnement normal. Un certain nombre d’essais sur animaux et d’études cliniques ont montré le potentiel du MSM bio comme agent thérapeutique notamment dans le traitement du ronflement, du lupus érythémateux, du cancer du sein ou du côlon et de la polyarthrite rhumatoïde.

Le MSM bio est naturellement présent dans des aliments comme le lait de vache, la viande, les fruits de mer, les fruits et les légumes et même dans le café, le thé ou le chocolat. Dans sa forme purifiée, c’est une poudre cristalline, blanche, sans odeur, au goût légèrement amer, hydrosoluble, qui contient 34 % de soufre.

Le cycle du soufre bio

Un éminent chimiste a suggéré que le MSM bio et les composés qui lui sont apparentés, le DMSO (diméthylsulfoxyde) et le DMS (diméthylsulfide), étaient à l’origine de 85 % des composés soufrés de tous les organismes vivants. Le cycle débute dans les océans où le plancton libère des composés soufrés qui sont transformés par l’eau de l’océan en sels de diméthyle sulfonium ternaires. Ces sels sont ensuite dégradés, par action enzymatique, en composants volatils appelés diméthylsulfide (DMS) qui s’échappent des océans sous forme d’un gaz, montent dans la haute atmosphère pour y être oxydés en présence d’ozone et de lumière ultraviolette et convertis en DMSO et MSM bio, ses cousins chimiques. À la différence du DMS, ils sont hydrosolubles et retournent dans la terre avec la pluie. Les racines des plantes absorbent rapidement ces deux composants et les concentrent jusqu’à cent fois. Grâce au métabolisme des plantes, le MSM bio, en même temps que d’autres composés soufrés qu’il a engendrés, est finalement minéralisé et ramené à la mer. Et, ensuite, le cycle du soufre bio recommence à nouveau.

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Les animaux mangent les plantes et l’on trouve du MSM bio dans le sang et les surrénales des vaches. Le lait de vache contient 2 à 6 ppm de MSM bio.
Le MSM apparaît naturellement dans l’organisme de l’homme comme résultat de l’alimentation qu’il absorbe et il est détecté dans les urines. La quantité de MSM bio présente dans le système circulatoire d’un adulte mâle est d’environ 0,2 ppm. Un adulte normal excrète de 4 à 11 mg de MSM bio chaque jour dans ses urines.
Des expériences utilisant du MSM bio marqué au soufre radioactif (35S) ont montré qu’après ingestion, le MSM bio donne son soufre bio aux acides aminés méthionine et cystéine et à d’autres protéines sériques : le soufre bio trouve ainsi finalement son chemin dans le collagène de la peau, des articulations et des vaisseaux sanguins. Il est également incorporé à la kératine des cheveux et des ongles.
Les scientifiques ne connaissent pas encore toutes les fonctions que le MSM bio exerce dans l’organisme de l’homme. Le Dr Stanley W. Jacob, de l’université des sciences de la santé de l’Oregon, a travaillé avec le MSM pendant plus de 20 ans et a observé qu’un certain nombre de maladies répondaient de façon positive à une supplémentation en MSM bio :

– la réponse allergique aux pollens et aux aliments est nettement écourtée. Les traitements médicamenteux pourraient être diminués ou arrêtés. Ainsi, 50 individus souffrant de rhinite allergique saisonnière ont reçu, dans le cadre d’un essai multicentrique, 2 600 mg de MSM pendant 30 jours. Bien qu’aucune modification significative ne soit apparue dans les niveaux d’IgE plasmatiques, les symptômes allergiques ont été, eux, fortement réduits. Après 7 jours de traitement, les symptômes respiratoires étaient améliorés et au bout de 14 jours, les niveaux d’énergie augmentés de façon significative;
– le contrôle de l’hyperacidité. Des patients qui ont utilisé des antiacides et des antagonistes des récepteurs à histamine pour contrôler l’hyperacidité peuvent obtenir d’excellents résultats avec le MSM bio à des doses de 3 g par jour ;
– une supplémentation quotidienne en MSM bio a permis un soulagement rapide et durable, chez des patients atteints de constipation chronique.

Des recherches animales sur le cancer

Des recherches effectuées au Collège de médecine de l’université d’État de l’Ohio ont montré qu’une supplémentation orale en MSM bio pouvait protéger des rats de l’apparition d’un cancer du sein. Des rats, élevés pour être sensibles au cancer du sein lorsqu’on leur donnait certains composants carcinogènes, ont été alimentés pendant 8 jours avec une nourriture renforcée en MSM bio. Après cette période, les animaux ont reçu des doses de 15 mg de 7,12-diméthylbenzanthracène par intubation gastrique orale. La santé des rats a été suivie pendant une année et comparée à celle d’un groupe similaire d’animaux ayant reçu les mêmes doses de carcinogène et pas de MSM bio. Bien qu’il n’y ait pas de différence entre le nombre de tumeurs développées dans les deux groupes d’animaux, les animaux ayant été nourris avec du MSM bio ont développé leurs tumeurs 100 jours plus tard que les animaux témoins et ces tumeurs sont devenues cancéreuses 130 jours plus tard que celles du groupe témoin.
Les mêmes chercheurs ont également étudié la protection apportée par du MSM alimentaire à des rats auxquels était injecté du 1,2-diméthylhydrazine, un composant induisant le cancer du côlon. Au cours de l’expérience, les animaux ont reçu dans leur eau de boisson du MSM sous forme d’une solution à 1 %. Le groupe témoin a seulement reçu de l’eau du robinet. Une semaine après le début de ce régime, un carcinogène a été injecté à tous les animaux. Tous les deux mois, les rats étaient examinés sous anesthésie pour rechercher des tumeurs. Les animaux sans tumeur apparente continuaient l’expérience. À nouveau, le nombre de tumeurs apparues était statistiquement identique chez les animaux traités comme chez ceux qui ne l’avaient pas été. Cependant, les premières tumeurs du côlon ont mis considérablement plus longtemps à apparaître chez les rats traités avec le MSM bio. Les chercheurs en ont conclu que le MSM bio ralentissait significativement la vitesse d’apparition des tumeurs par rapport aux animaux témoins et que le MSM bio devrait être étudié à nouveau comme prévention du cancer du côlon.

Santé des articulations

Des études sur l’animal ont montré que les articulations touchées par l’ostéoarthrite contenaient peu de soufre bio et que les articulations se détérioraient moins avec un apport en MSM bio. Des chercheurs de l’université des sciences de la santé, dans l’Oregon, ont étudié une variété de souris sujettes au développement spontané de lésions articulaires similaires à celles de la polyarthrite rhumatoïde. Ils ont constaté que les animaux nourris de l’âge de deux à cinq mois avec une alimentation incluant une solution à 3 % de MSM bio dans leur eau de boisson ne souffraient pas de dégénérescence du cartilage articulaire. Dans le groupe témoin, des souris ayant seulement reçu de l’eau du robinet, 50 % des animaux avaient une dégénération focale du cartilage articulaire.
Une étude sur l’homme réalisée à l’école de médecine de l’UCLA a observé une réduction de 82 % de la douleur après six semaines de supplémentation par voie orale de MSM bio dans une étude en double aveugle portant sur des sujets souffrant d’arthrite dégénérative. L’étude a duré quatre mois et a impliqué 16 patients : dix ont pris du MSM bio et six un placebo. Après seulement six semaines, les patients prenant du MSM bio ont constaté une amélioration de leur douleur de 80 % par rapport aux témoins alors que les sujets sous placebo ont ressenti une amélioration en moyenne de 18 %.

Lorsque le MSM bio est associé à la glucosamine

Dans une étude récente, la combinaison de glucosamine et de MSM bio a été observée maintenir et protéger les articulations et les os plus efficacement que chacun de ces éléments pris séparément.
La glucosamine est connue comme un agent chondroprotecteur étant donné qu’il protège et restaure le cartilage articulaire. Le MSM bio est connu comme un lubrifiant naturel efficace qui favorise le confort articulaire. La combinaison des deux apparaît même plus puissante que chacun de ces composants pris individuellement.
Dans cette étude, 118 patients avec une gêne articulaire modérée ont été traités trois fois par jour avec 500 mg de glucosamine, 500 mg de MSM bio, une combinaison des deux ou un placebo. L’état des patients a été évalué à 0, 2, 4, 8 et 12 semaines et, en particulier, la douleur, l’inflammation et l’enflure.
La glucosamine, le MSM bio et la combinaison des deux ont amélioré la douleur et l’enflure par rapport au placebo. Après douze semaines de traitement, le score de douleur dans le groupe prenant de la glucosamine est tombé de 1,74 à 0,65, soit une réduction de 63 %. Dans le groupe MSM bio, il est passé de 1,53 à 0,74, soit une réduction de 52 %. Dans le groupe prenant la combinaison des deux, le score est tombé de 1,7 à 0,36, soit une réduction de 79 %. Les chercheurs ont également observé que la combinaison des deux agissait plus rapidement sur la douleur et l’inflammation que ne le faisait la glucosamine ou le MSM bio.

Réduction des ronflements

Une étude a porté sur 35 sujets atteints de ronflements chroniques. Elle a montré que l’administration, 15 minutes avant de se coucher, de MSM bio en solution à 16 % dans chaque narine, réduisait les symptômes, après un à quatre jours de traitement.
Pour contrôler son efficacité, une solution saline a été substituée au MSM bio, sans qu’ils le sachent, chez 8 patients ayant été soulagés par le traitement. 7 de ces 8 patients se sont alors remis à ronfler bruyamment. Une fois le traitement rétabli, les 8 participants ont à nouveau montré une réduction significative des ronflements. 90 jours après le traitement, aucun sujet n’a rapporté de réaction toxique.

Lupus érythémateux systémique

Le lupus érythémateux systémique (LES) est une maladie inflammatoire des tissus sans cause connue. Il apparaît le plus souvent chez des femmes jeunes (90 % des patients sont des femmes) mais également chez des enfants. Cette maladie peut commencer brutalement par une fièvre, comme une infection aiguë, ou, après plusieurs mois ou plusieurs années, avec des accès périodiques de fièvre et de fatigue. La plupart des patients se plaignent d’articulations douloureuses, comme dans l’arthrite. Des périodes de plaques rouges caractérisent également la maladie. Une sorte de dysfonctionnement rénal, une néphrite, est souvent impliquée plus tard dans le développement de la maladie ; des infections urinaires sont également fréquentes. Cette maladie peut aussi affecter le cœur, les poumons, la rate, le sang ou le système gastro-intestinal. Le lupus érythémateux systémique est considéré comme une maladie auto-immune, certains patients développant des anticorps antinucléaires dans leur sang à certains moments du développement de la maladie.
Des expériences conduites sur des souris élevées pour leur propension à acquérir le lupus ont montré que le MSM bio avait un effet protecteur avant et après le début de la maladie. Des souris maintenues sous une alimentation incluant 3 % de MSM bio dans leur eau de boisson à partir de l’âge d’un mois avaient moins de lésions hépatiques et un taux de mortalité plus faible que les animaux témoins. Au bout de sept mois, 30 % des animaux témoins étaient morts mais aucun de ceux prenant du MSM bio. De plus, lorsque des souris âgées de sept mois montrant déjà des signes d’un lupus avancé étaient nourries avec une alimentation contenant du MSM bio, 62 % des animaux étaient encore vivants après neuf mois, contre seulement 14 % de ceux n’ayant reçu que de l’eau du robinet.

Toxicité et tolérance

En biologie, le MSM bio est classé comme l’une des substances les moins toxiques.
Chez les souris, aucune modification clinique n’a été observée avec des doses orales de 2 000 mg par kg de poids.Une étude sur des rats a évalué la toxicité aiguë et subchronique avec une dose 5 à 7 fois supérieure aux doses maximales recommandées chez l’homme. L’administration par gavage d’une dose unique de 2 g/kg n’a provoqué ni incident négatif ni mortalité. Administré par gavage à une dose quotidienne de 1,5 g/kg pendant 90 jours, le MSM bio n’a provoqué ni événement négatif ni mortalité. Les chercheurs en ont conclu que, chez les rats, le MSM bio était bien toléré à la dose aiguë de 2 g/kg, comme à une dose subchronique de 1,5 g/kg.

—————————————————————————————
1. William K.I.H. et al., Dimethyl sulfone : isolation from human urine, Archives of Biochemistry and Biophysics, vol. 113, 215-2, 1966.
2. Barrager E. et al., A multicentered, open-label trial on the safety and efficacy of methylsulfonylmethane in the treatment of seasonal allergic rhinitis, J. Altern. Complement Med., 2002, 8:167-173.
3. Rizzo R. et al., Calcium, sulphur and zinc distribution in normal and arthritic equine cartilage: a synchrotron radiation-induced X-ray emission study, J. Exp. Zool., 1995, 273: 82-6.
4. Murav’ev luV. et al., Effect of dimethyl sulfoxide and dimethyl sulfone on a destructive process in the joints of mice with spontaneous arthritis, Patol. Fiziol. Eksp. ter, 1991, 2: 37-9.
5. Usha P.R. et al., Randomised, double-blind, parallel, placebo-controlled study of oral glucosamine, methylsulfonylmethane and their combination in osteoarthritis, Clinical Drug Investigation, 2004 June, 24(6): 353-63.
6. US patent 5,569,679 (October 29, 1996).
7. Jacob S.W. et al., The miracle of MSM, GB Putmann Sons, 1999.
8. Horvath K. et al., Toxicity of methylsulfonylmethane in rats, Food Chem. Toxicol., 2002 Oct, 40 (10): 1459-62.

Boutique Biologiquement.comLe soufre biologique en voie de disparition

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Indispensable au transport de l’oxygène dans les cellules, le soufre biologique est normalement disponible dans notre alimentation quotidienne. Depuis un demi-siècle, les pesticides et le raffinage des aliments ont pratiquement éliminé toute trace de soufre biologique de notre nourriture.

La carence ainsi créée pourrait être à l’origine de bon nombre de pathologies modernes. Les recherches d’un passionné : Patrick McGean découvre la face cachée du MSM bio

En 1999, Patrick McGean, un Américain passionné par le soufre biologique – et sans aucun diplôme médical – lance une étude sur plus de 1 000 personnes afin de recenser les effets bénéfiques du MSM sur la santé :
« The Live Blood and Cellular Matrix Study » (Étude du vivant au niveau du sang et de la matrice cellulaire). Il est le premier à faire le parallèle entre l’utilisation d’engrais détruisant le soufre biologique et la prolifération de maladies dites « modernes ».

Depuis une dizaine d’années, il photographie et interroge régulièrement les membres de son étude en cure de soufre biologique. Il a pu recenser, en plus des effets déjà connus, les nombreux bénéfices collatéraux du MSM bio : peau, hypertension, cholestérol, protection des infections, maladies digestives, diabète, parasites, dépression, recoloration des cheveux gris, glaucomes, gencives, migraines, régénération du foie après hépatite C…

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Selon les éléments qu’il a rassemblés, les participants de l’étude qui étaient sous chimiothérapie et qui ont pris 30 g de soufre organique biologique par jour n’en ont pas subi les effets secondaires (chute de cheveux, nausées, diarrhées) mais de plus, les oncologistes ont observé une diminution du nombre des cellules cancéreuses (anti-cancer naturel puissant). Il découvre aussi que tous les MSM bio proposés dans le commerce n’ont pas la même efficacité et comprend pourquoi : le soufre ayant un goût très amer, la plupart des laboratoires dénaturent le produit pour lui donner une forme attrayante. Le MSM bio subit le même processus que notre alimentation lorsqu’elle est raffinée. Ces additifs, qui représentent parfois jusqu’à 70 % des compléments alimentaires proposés (il s’agit principalement d’agents anti-agglomérants), bloquent la biodisponibilité du soufre biologique pour la cellule. Il élaborera par la suite pour son étude un produit sans agent perturbateur, en utilisant des cristaux de soufre biologique bruts n’ayant subi aucun traitement. Ce soufre organique biologique est une forme cristalline pure (à 99,7 %) de MSM biologique.

Mode d’emploi

Le soufre organique biologique est vendu en boîte de 250 g de poudre. Le goût, assez amer, peut être adouci avec du jus de fruit. Il ne faut pas le diluer dans l’eau du robinet, qui contient du chlore et du fluor, car ces deux éléments chimiques empêchent l’action du soufre. On ne connaît aucun cas d’intoxication au soufre organique biologique car l’excès est éliminé dans les urines. Les indications, ci-dessous, sont données pour une personne de 60 kg. Il faut donc les adapter en proportion de votre poids.

Pour l’arthrite, les problèmes digestifs, l’hypertension ou le cholestérol : prendre 4 cuillères à café rases de MSM bio par jour.
En cure préventive, pour un meilleur fonctionnement global de l’organisme : prendre 1 cuillère à café rase (environ 4 g) de MSM bio deux fois par jour. Dissoudre le MSM bio dans une tasse d’eau chaude.

Boutique Biologiquement.comLes vertus du soufre bio organique MSM

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Nous avons tous en tête des images d’éruptions volcaniques rejetant des cristaux de soufre bio (le volcan Kawah Ijen en Indonésie). Son odeur et surtout sa caractéristique très inflammable, d’où son utilisation dans la fabrication de poudre à canon, font qu’il a culturellement mauvaise réputation alors qu’il est primordiale à la vie.

En tant qu’ oligo-éléments, il joue un rôle de premier plan et est une molécule vivante au même titre que le carbone, l’hydrogène, l’oxygène, l’azote. Il a un rôle fondamental dans l’équilibre acido-basique du corps, et est un essentiel pour la bonne santé (le foie, la peau, le sang). Et n’oublions pas que le sang contient plus de soufre bio (0.52%) que de fer (0.42%).

Le soufre bio en voie de disparition dans notre alimentation

Le soufre bio est un non-métal de couleur jaune clair et acide.
Il n’est assimilable par l’organisme qu’après transformation par les végétaux. C’est un oligo-élément qu’on trouve naturellement dans l’ail, la ciboulette, les œufs, l’échalote, les radis noirs, les viandes et les fruits de mer, et même dans le miel !
Le corps a en effet besoin d’un apport quotidien de 850 mg de soufre bio, la quantité totale dans le corps humain avoisine les 140 g.
Autrefois, l’apport en soufre bio se faisait de manière naturelle par la consommation d’aliments variés. Mais l’agriculture industrielle ne permet plus cela par l’utilisation massive d’engrais chimiques et de pesticides. Il apparaît donc une importante carence en soufre bio dans les pays développés, et pourrait être à l’origine de bon nombre de pathologies. Cela est admis par certains scientifiques. A cela s’ajoute le raffinage des produits de la terre qui appauvri encore davantage l’apport en soufre bio.
Les bienfaits du soufre bio sur la santé, la beauté et l’énergie

Avant tout, le soufre bio est connu pour être un régulateur de PH, l’acidité du corps est, en effet, facteur de nombreux maux dont le stress, la fatigue, difficulté à se concentrer voire dépression etc…

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Les bienfaits du soufre bio agissent principalement :
• Sur la sphère bronchique, il soulage les voies respiratoires et est avéré efficace dans le traitement des affections respiratoires telles l’asthme, ou la rhinopharyngite.
• Sur la sphère articulaire (arthrose), le cartilage est riche en dérivés sulfurés, le soufre bio permet de lutter contre les rhumatismes articulaires, l’arthrite, la goutte.
• Sur la sphère dermatologique, il permet de lutter contre les problèmes d’acnés, d’eczéma, la rosacée, les crises d’urticaires et favorisent la cicatrisation.
• Sur la sphère hépatique (fonction détoxifiante du soufre bio), il élimine les toxines du foie. En effet, le soufre bio contribue au drainage des émonctoires (principales voies d’élimination des déchets de notre corps).
• Sur l’état général (rôle énergétique du soufre bio), il participe à rendre le cerveau plus performant grâce à sa fonction de régulateur d’acidité, son élimination des toxines, et à contribuer à la respiration cellulaire. Il permet de se débarrasser des migraines. Il est également connu pour contribuer au drainage, c’est un dépuratif et un anti-infectieux au niveau des intestins et de la vessie par l’intermédiaire de la taurine.

Comment l’utiliser ?

Le massage au soufre bio, au moyen d’une pierre de soufre bio, est un moyen de soulager bien des maux :
-notamment la migraine, par des massages du front et des tempes
-stimuler le sang et la digestion par massage au bas de la cage thoracique
-soulager des douleurs articulaires par massage sur les zones sensibles
-amélioration de l’oxygénation du corps par massage du cou et de la poitrine.
Et prudence en cas de grossesse et ne pas hésitez à consulter votre médecin à ce sujet.
Si l’alimentation ne permet pas de répondre aux besoins physiologiques, le soufre bio pourra également être « consommé » sous forme de compléments alimentaires. Il existe la fascinante Huile de Harlem, ou encore le MSM (soufre bio naturel). L’huile de Harlem associe le soufre bio, l’essence de térébenthine, et l’huile de lin. Elle existe actuellement sous forme de capsules seulement commercialisée par des boutiques de naturopathie. Le MSM (méthyle-sulfonyl-méthane) naturellement présent dans le lait de vache, le café, le thé, les fruits de mer etc…est également disponible en complément alimentaire sous forme de comprimés et peut être dilué dans un jus de fruit naturel (l’eau étant fluorée, cela annule son efficacité) pour atténuer son goût amer.
Le soufre bio, un parmi les trésors qu’Allah-exalté soit-Il, a mis à notre disposition, que nous devons connaître et à apprendre à utiliser pour notre bien-être.

Boutique Biologiquement.comMSM biologique – votre corps en a besoin

  Posté par msm.biologique.bio       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 4/5]

Le MSM biologique, est un minéral qui peut donner à votre corps de nombreux avantages tels que l’amélioration de votre beauté, c’est le Méthyle sulfonyle méthane, il peut rendre vos cheveux plus forts, plus brillants et plus épais, réduire vos réactions allergiques à la poussière, aux animaux, aux aliments, et au pollen Saviez-vous que chaque cellule de votre corps contient du soufre ?

Le soufre biologique est un minéral acidifiant et il fait partie de plusieurs acides aminés essentiels. Le soufre biologique est nécessaire à l’organisme afin de produire du collagène. Le corps, pour produire des tissus et le cartilage, utilise du collagène. Les personnes qui souffrent d’arthrite ont besoin de produire plus de collagène pour porter secours à leurs articulations.
Vous pouvez trouver ce soufre naturellement dans de nombreux aliments que vous mangez, comme le bœuf, le poisson, la volaille, les œufs et le lait. Le soja, les haricots secs, les choux de Bruxelles, et le chou frisé sont également de bonnes sources de soufre. De petites quantités de soufre peuvent aussi être trouvées dans le brocoli, le chou, l’ail et les oignons.

Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.
Le méthylsulfonylméthane bio (MSM) soulage naturellement la douleur articulaire en favorisant la formation de tissu conjonctif sain dans les articulations et les muscles.

Le msm biologique et votre alimentation
Les personnes qui ont une alimentation composée essentiellement d’aliments transformés ne trouveront pas assez de soufre. Lorsque votre corps subit une déficience en soufre biologique, il est dans l’incapacité de remplacer ou de réparer les tissus, ce qui peut entraîner des problèmes gastro-intestinaux, de l’arthrite, de l’acné, et aussi la perte de mémoire. Les allergies peuvent aussi être dues à des carences en soufre biologique. Vous pouvez également rencontrer des problèmes de peau, des ongles et des cheveux. Le MSM biologique aide à reconstituer ce dont la peau, les ongles et les cheveux ont besoins de sorte qu’il est un minéral fondamental pour maintenir votre corps sain. Prendre des suppléments de MSM biologique peut aider ceux qui souffrent d’acné, d’arthrite et ceux qui ont des soucis d’ongles ou de cheveux.
Le MSM biologique est un composé soufré naturellement produit dans les plantes primitives. Le MSM biologique est une source naturelle de soufre biologique, qui peut être trouvé en tant que supplément dans la plupart des magasins d’alimentation naturelle. Il est souvent prescrit avec de la glucosamine et de la chondroïtine pour aider à traiter ou à prévenir l’arthrose. Certains chercheurs croient que le MSM biologique a des effets anti-inflammatoires, ce qui explique pourquoi il fonctionne bien pour ceux souffrant d’arthrite.
Le MSM biologique a été utilisé avec succès chez ceux qui souffrent d’arthrose, de rhinite allergique saisonnière, et la cystite interstitielle. MSM biologique peut aussi aider ceux qui ronflent.
Le MSM biologique fournit le soufre biologique dont notre corps peut manquer et dont il a besoin pour les composants essentiels de nos articulations, le cartilage, la peau, les ongles et les cheveux. Il peut également soutenir d’autres processus biochimiques vitaux dans le corps tels que la production d’énergie. Le MSM biologique, lorsqu’il est produit correctement, est identique à celui trouvé dans la nature.